LES BONS OUTILS POUR TAILLER

UN CHOIX QUI SE MARIE À VOTRE MAIN
Pour bien choisir votre sécateur, la première chose à considérer est d’utiliser un sécateur à votre main. Avant de l’acheter, nous vous suggérons de l’essayer, de le prendre dans vos mains et de l’actionner en vous assurant qu’il ouvre et ferme sans difficulté et que vous pouvez facilement actionner son mécanisme de verrouillage. L’épaisseur, le style de manche et le ressort devraient bien tomber dans votre main avec confort, d’autres ne le feront pas, à vous de les essayer!


SÉCATEUR À ENCLUME OU À LAME CROISSANTE?
Les sécateurs les plus populaires sont soit à lame croissante ou à enclume. Le choix du bon sécateur dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire. 
Le sécateur à lames croissantes, aussi appelé à lames franches, ressemble à un ciseau. La lame affûtée sur un seul sens vient glisser au long de la contre-lame. Sa coupe est plus précise et n’écrase pas les tissus. Il est donc idéal pour les bois vivants comme les rosiers, les fruitiers et les arbustes. 
Le sécateur à enclume, quant à lui, présente une lame coupante affûtée sur ses deux faces et plus épaisse. Elle s’écrase à plat sur la partie opposée. La coupe du bois est donc d’un diamètre un peu plus gros et produit un effet d’écrasement. Ce type de sécateur devrait être utilisé pour le bois mort ou le travail de l’osier, il est déconseillé pour les végétaux vivants.

DES CARACTÉRISTIQUES QUI FACILITENT LE TRAVAIL
Plusieurs caractéristiques très utiles pour les personnes qui jardinent régulièrement sont offertes aujourd’hui. Des poignées créées avec deux matériaux sont plus légères et s’adaptent mieux à la forme des mains. Une poignée recouverte d’un matériel antidérapant facilite la prise en main et aidera à un meilleur serrage.

Certains modèles présentent aussi une poignée rotative. Cela permet d’éviter les ampoules et d’augmenter la puissance de la coupe. Il faut s’habituer à la manier au départ, mais ce type d’outil devient vite indispensable. Pour épargner les articulations et éviter les faux mouvements, certains fabricants proposent également une tête à coupe inclinée de 30 degrés par rapport à l’axe des poignées.

Sur le marché vous trouverez même des sécateurs pour droitiers ou gauchers, de même que des modèles avec une poignée à ouverture variable qui s’adaptent à toutes les mains.

Finalement, le poids peut aussi varier de façon importante d’un sécateur à l’autre. Il s’agit d’un point important à considérer, car il aura un grand impact sur votre confort lors de l’utilisation. Certains composites permettront une poignée solide comme l’acier et aussi légère que l’aluminium.

SÉCATEUR À CRÉMAILLÈRE OU À RESSORT?
Généralement, un sécateur comporte un ou même plusieurs ressorts, mais il existe aussi des sécateurs à crémaillère qui demandent peu d’efforts pour tailler. Toutefois, la coupe n’est jamais réalisée au premier coup, obligeant donc la répétition du geste pour parvenir à la coupe. Cela peut devenir un inconvénient alors qu’on a beaucoup à tailler.

LES COULEURS
Bien que la majorité des jardiniers aiment beaucoup les modèles en bois et en fer forgé, un sécateur à couleur vive présente un net avantage quand il s’agit de le repérer dans l’herbe ou au milieu d’un massif!

LES ÉBRANCHEURS
Pour la taille de branches jusqu’à 2,5 ou 3 cm de diamètre on suggère les sécateurs. Mais lorsque les branches sont plus larges, il est préférable de s’en remettre à un ébrancheur, ce qu’on appelle aussi souvent un coupe-branche ou un sécateur à deux mains.  Sa surface de coupe est plus grande ce qui décuple l’effort grâce à ses longs manches qui produisent un effet de levier et permet de couper des branches jusqu’à 5 cm de diamètre.

ENTRETIEN
Vos lames devraient être aiguisées après chaque saison. 
Il est fortement recommandé de les nettoyer entre deux arbres pour éviter la transmission de maladies.
Appliquer quelques gouttes d’huile de temps à autre sur les ressorts et les articulations.

LA SCIE ARBORICOLE
Ces scies à coupe tirante vont mordre dans le bois et s’utilisent habituellement à la main. Elles peuvent également être placées au bout d’un manche pour rejoindre les hauteurs d’une haie par exemple. Cet outil oblige de travailler avec soin pour faire des coupes franches et nettes, si nécessaire appliquer un mastic pour aider la cicatrisation.

ÉCHENILLOIR
Très pratique pour tailler les hautes branches depuis le sol avec une échelle, comme les pommiers par exemple, cet outil demeure toutefois de moins en moins répandu. Différents systèmes actionnent le sécateur au bout d’un manche, soit la classique cordelette ou un système de chaîne situé dans le manche télescopique.

LA SERPE À BOIS
La serpe à bois est un bon outil pour entretenir les sous-bois. Sa lame en acier est aussi pratique pour faire du petit bois de chauffage ou pour épointer des piquets.

©2018 Serlivard • Contactez-nous • Catégories • Plan du site • Propulsé par GNAK.CA
Retour
Partager